Sélectionner une page

Jeroen Verbruggen alias V3RBRUGG3N

Chorégraphe / Choreographer
Jeroen Verbruggen is Belgian (1983). He studied firstly at the « Royal Belgian Balletschool of Antwerp » directed by Marinella Paneda. He particpated succesively in 2000 to the « Prix de Lausanne » where he won the public prize and a silver medal with scholarship, which gave him the chance to study one year at the « National Balletschool of Canada » in Toronto. With his own choreographed solo called « Hyperballad », he became second in 2001 at the « Eurovision for young dancers competition » in London. In the summer 2000 he participated to the summer university of « Le ballet des jeunes d’Europe » directed by Jean Charles Gil in Lubéron. Then joined the « Royal ballet of Flanders » in Antwerp directed by Robert Denvers for two years. Where he encountered Jan Fabre who created the role of Zoomorph for its Swanlake. In 2003, he danced with le « Ballet d’Europe » in Marseille, directed by Jean Charles Gil. He joined « les Ballets de Monte Carlo » directed by Jean Christophe Maillot in 2004, where he dances successively for 10 years  finishing his career as a first soloist. Jeroen’s repertoire includes major created roles in J-CH. Maillot’s creations such as « Puck » in Le songe, « Daphnis » in Daphnis&Chloé. But also « Benvolio, Mercurio & Romeo » in Romeo&Juliet, « The prince » in Cinderella… « The son » in Mr. Balanchines « Prodigal Son ». He has interpreted guest choreographers pieces such as « In memoriam » and « Mea Culpa » by Sidi Larbi Cherkaoui, « The second detail and Artifact II » by William Forsythe, Le corps du Ballet from Emio Greco & Pieter Scholten, « Whiteout » and « Dearest Earthly friend » and the demonic title role in »Spectre de la Rose » by Marco Goecke.  Marco Goecke propably one of his most inspiring encounters. Beside, Jeroen enjoys every occasion to choreograph for projects such as the VRT Belgian National tevelvision, the solo piece of Jack(L)in the box for the Monaco dance forum in collaboration with the ESAP Pavilion Bossio of Monaco and IUAV from Venice, The princesse Grace academy of dance and many young choreographer evenings of Les Ballets de Monte Carlo. For its 2012 season, Jean Christophe Maillot asked Jeroen to create his first official piece for Les Ballets de Monte Carlo, entitled « Kill Bambi », in collaboration with the Parisian Fashion house « On aura tout vu« . In july 2013, this experience was renewed with a new creation for Les Ballets de Monte Carlo, « Arithmophobia », which was presented at the Opera Garnier of Monte Carlo. September 2014, Jeroen ends his dance carrier to devote all its energy to choreography, this was slightly initiated by its first commission to create in November 2014, his first full length evening with his interpretation of a new « Nutcracker » for « Le Ballet du grand theatre de Genève« , directed by Philippe Cohen. He collaborated for the second time with « On aura tout vu ». He returns to Les Ballets de Monte Carlo as a guest and creates « True & False Unicorn » in july 2015. He creates « A Mighty Wind»  summer 2015 for « The National Dance Company of Wales». September 2015, Jean Christophe Maillot  gives Jeroen the chance to become part of Les Ballets de Monte Carlo again, as a young choreographer in residence, and is commissioned for the celebration of the companies 30th birthday “L’Enfant et les Sortilèges” which premiered july 2016 at the opera of Monaco, salle Garnier. He collaborates with the companies house photographer Alice Blangero and also for the third time with ON AURA TOUT VU. Jeroen is proud to announce his creation « Ma Mère L’Oye » back to his roots for « Le Ballet des Flandres» in collaboration withTim Van Steenbergen, which premièred in may 2016. November 2016, Le Ballet National de Marseille will premiere a new creation “Pointless” from Jeroen for its themed evening « En Pointe ». Philippe Cohen renews two new creations “IRIS” and “VENA AMORIS” under the evening “BA/ROCK” for his Ballet du Grand theatre de Geneve for october 2016. Jeroen is currently working on his first German creation, invited by Goyo Montero and its company, the Staatstheater Nuremberg, June 2017.

Jeroen Verbruggen est belge (1983). Il étudie premièrement à « l’école royale de ballet d’Anvers » sous la direction de Marinella Paneda. En 2000, il participe avec succès au « Prix de Lausanne » où il gagne le prix du public et une medaille d’argent accompagnée d’une bourse d’études, ce qui lui donne la chance d’aller étudier pendant un an à « l’école nationale de ballet de Canada » à Toronto. Avec son solo qu’il chorégraphie lui même « Hyperballad », il obtient en 2001 la deuxième place du « Concours de l’eurovision de jeunes danseurs » à Londres. A l’été 2000, il participe à l’université d’été dans le Luberon de « Le Ballet des jeunes d’Europe » sous la direction de Jean Charles Gil. Puis rejoint durant deux ans « Le Ballet Royal de Flandres » à Anvers sous la direction de Robert Denvers. Il rencontre Jan Fabre qui crée le rôle de « Zoomorph » dans son Lac de Signes. En 2003, il danse avec le « Ballet d’Europe » à Marseille, dirigé part Jean Charles Gil. Il est invité dans plusieurs galas durant ces années. Il rejoint en 2004, « Les Ballets de Monte Carlo » sous la direction de Jean Christophe Maillot, où il dansera avec succès pendant 10 ans et finira sa carrière entant que premier danseur. Le répertoire de Jeroen inclus des rôles majeurs créer dans des créations de J-C Maillot, comme « Puck » dans Le Songe, « Daphnis » dans Daphnis&Chloé. Mais aussi « Benvolio, Mercutio & Romeo » dans Romeo&Juliet, « Le Prince » dans Cendrillon, … « Le Fils » dans Le Fils Prodigue de M. Balanchine. Il a interprété dans des oeuvres des chorégraphes invités comme « In Memoriam » et « Mea Culpa » de Sidi Larbi Cherkaoui, « The second detail & Arifact II » de William Forsythe, « Le corps du Ballet » de Emio Greco & Pieter Scholten, « Whiteout » et « Dearest earthly friend » et le démoniaque rôle-titre dans « Le Spectre de la Rose » de Marco Goecke. Marco Goecke, surement l’ une des rencontres les plus inspirantes. Parallèlement, Jeroen vis à fond chaque occasion qui se présente pour chorégraphier des projets comme le VRT Television National de Belgique, le solo « Jack(L)in the box pour le Monaco dance Forum en collaboration avec l’ESAP Pavilion Bossio de Monaco et l’ IUAV de Venise, l’Académie de danse Princesse Grace et toutes les soirées de Jeunes chorégraphes des Ballets de Monte Carlo. Pour la saison 2012, Jean Christophe Maillot demande Jeroen de créer sa première pièce officielle pour Les Ballets de Monte Carlo, intitulé « Kill Bambi », en collaboration avec la Maison de couture Parisienne « On aura tout vu » . En juillet 2013, cette experience est renouvelé avec une nouvelle creation pour Les Ballets de Monte Carlo, « Arithmophobia » présenté à l’opéra Garnier de Monte Carlo. Septembre 2014, Jeroen met fin a sa carrière de danseur pour dévoué tout son énergie a la chorégraphie, cela était initié par sa premiere commande de créer en novembre 2014, sa première soirée entière avec son interpretation d’un nouveau Casse Noisette pour « Le Ballet du Grand theatre de Genève », dirigé par Philippe Cohen. Il collaborait de nouveau avec « On aura tout vu ». Jeroen retourne chez Les Ballets de Monte Carlo et il leurs crée « True & False Unicorn » en juillet 2015. Il crée l’été 2015 « A Mighty Wind » pour « The National Dance Company of Wales ». Septembre 2015, Jean Christophe Maillot donne la chance a Jeroen de rejoindre sa compagnie a nouveau, comme un jeune chorégraphe en residence, et est commandé de créer pour les 30 ans de la compagnie “L’Enfant et les sortilèges” première juillet 2016, en collaboration avec la photographe de la compagnie “Alice Blangero et pour la troisième fois “ON AURA TOUT VU”. Jeroen est fière d’annoncé sa création « Ma Mère L’Oye » retour au sources chez « Le Ballet des Flandres » en collaboration avec « Tim Van Steenbergen », première 28 Mai 2016. En septembre 2016, Le Ballet National de Marseille presentera en premiere la nouvelle creation “Pointless” de Jeroen pour une soirée dans le theme « En Pointe ». Philippe Cohen renouvelle encore une fois l’expérience pour deux nouvelles creations “IRIS” & “VENA AMORIS” sous le titre “BA/ROCK” pour le Ballet du Grand theatre de Geneve en octobre 2016. Jeroen travail en ce moment pour sa premiere creation allemande, invité par Goyo Montero et sa compagnie du “Saatstheater Nuremberg, juin 2017.