Sélectionner une page

SUR POINTES - POINTLESS

Les 25 et 26 novembre 2016 20h - MARSEILLE (FR)
  • World première : 25 november 2016, Opera de Marseille, France
  • Choreography : Jeroen Verbruggen
  • Costumes : Clifford Portier
  • Set design : Jeroen Verbruggen
  • Light design : Samuel Théry
  • Music : Nils Frahm, Rachmaninov, Debussy
  • Sound mix : James Kennedy
  • Length : 31 minutes
  • Original cast : Mylène Martel, Gaël Alamargot, Manon Bastardie Germain, Denis Bruno, Vito Giotta, Yoshiko Kinoshita, Ji-Young Lee, Alejandro Longines, Angel Martinez Hernandez, Florine Pegat Toquet, Aya Sato, Nahimana Vandenbussche.

photos : de Jean-Charles Verchère. 

A lire sur internet : 

Les surprises de « Sur Pointes »

Est-ce que le travail sur pointes est l’expression de la perfection ultime dans l’évolution de la danse classique ? Si c’est le cas, sommes-nous arrivés au terme de cette évolution ? Sûrement pas. Le travail sur pointes représente bien plus qu’une prouesse technique prenant des années à être étudié et demandant un effort continu pour le maîtriser. Il se situe au-delà des clichés. Inventée originellement pour détacher les danseurs du sol, la technique renforce l’illusion de l’apesanteur et rapproche ainsi les danseurs des cieux, des étoiles, de Dieu… Montrer que l’on peut voler et surmonter la loi de la gravité. Tous ces efforts sont manifestement des illusions et des faux-semblants. Ils illustrent la capacité des hommes à ne pas tenir compte de la raison et à préférer une logique émotionnelle à des faits réels. 

C’est sur cette vision commune que se retrouvent les deux pièces de ce programme, présentant une pièce d’Emio Greco et Pieter C. Scholten et une autre de Jeroen Verbruggen. 

Le programme ne s’inspire pas de la forme ou de l’allure donnée par les pointes, mais d’un dialogue intérieur mené pour comprendre de quelle manière aujourd’hui le travail sur pointes est un prolongement pertinent du ballet contemporain.

 

Tiré du site officiel du Ballet National de Marseille.