Sélectionner une page

Totally Folk

Février 2011
  • Music : Goldberg Variation 22 and variation for lute and viola gamba quartet arrangement by Uri caine, La Spagna I, Passe&Medio, Serse from HMW by Max Emanuel Cencic
  • Time : 12’32
  • Costumes : Carolyn Rose
  • Scenography : Tina Alloncle
  • Worldpremière : Salle Prince Pièrre, 17 February 2011, Monte Carlo (Monaco)
  • Created for : the Monaco Dance Forum, Tremplin for young Dancers 2011, with the Académie de danse Pricesse Grace
  • Was performed : in Cannes Dance Festival.
  • Original cast : Liam Blair, Takeaki Miura, Raffaelle Zarella, Shizen Kazama, Melissa Dougal, Nanami Saikusa, Lisa Lanteri, Makoto Mori, Sayaka Tsukui

Dans sa dernière création Totally Folk, interprétée par les jeunes danseurs de l’Académie de Danse Princesse Grace, Jeroen Verbruggen reste fidèle à l’impertinence qui colore chacune de ses chorégraphies. Partant d’une situation somme toute assez conventionnelle, ce jeune danseur des Ballets de Monte-Carlo jette malicieusement un grain de sable dans le rouage qu’il choisit d’enrayer et fait voler en éclat, avec un plaisir évident, le tableau baroque où s’épanouissaient de respectables idylles. Rapidement les choses prennent une mauvaise tournure. Les pas de deux courtois font place aux provocations, les gentilshommes cessent de soupirer galamment pour planter leurs roses dans les corsages de leurs compagnes, les danseurs singent les chanteurs d’opéra et le cadre bucolique saturé de kitsch craque de toute part pour sombrer dans l’absurde. Mais malgré cet apparent désordre tout droit sorti de l’esprit capricieux d’une Marie-Antoinette émancipée, la chorégraphie de Jeroen Verbruggen ne cède pas un pouce de terrain à la virtuosité et à la rigueur. Deux qualités que nous garantit chaque pièce de ce jeune chorégraphe et sur lesquelles repose tout le travail de déconstruction à l’œuvre dans Totally Folk.