VENA AMORIS

OPÉRA DES NATIONS - GENÈVE

DATE

LIEN VERS LE THÉATRE

21 octobre 2016

Chorégraphie : Jeroen Verbruggen.

Costumes : Emmanuel Maria.

Set design : Emilie Roy.

Light design : Remy Nicolas.

Music : Jean Philippe Rameau – “Une Symphonie Imaginaire” by Marc Minkowski with Les Musiciens du Louvre.

Pianist : Aleksandr Shaikin.

Original cast : Yumi Aizawa, Céline Allain, Louise Bille, Ornella Capece, Virginie Nopper, Tiffany Pacheco, Mohana Rapin, Angela Rebelo, Sara Shigenari, Lysandra van Heesewijk, Madeline Wong, Valentino Bertolini, Natan Bouzy, Zachary Clark, Armando Gonzalez Besa, Xavier Juyon, David Lagerqvist, Nathanaël Marie, Simone Repele, Sasha Riva, Geoffrey Van Dyck, Nahuel Vega.

length : 45 minutes

CE QU'ILS EN DISENT

Ancien danseur des Ballets de Monte Carlo, le jeune trentenaire Jeroen Verbruggen est le nouveau chorégraphe à suivre. Après avoir fait ses premières armes chez Jean-Christophe Maillot, il a créé il y a deux ans Un Casse-Noisette pour le Ballet du Grand Théâtre de Genève. La pièce portait déjà ses marqueurs : une écriture fine et ciselée accordée à une ambiance joyeusement décalée. Jeroen Verbruggen est de retour en Suisse, cette fois-ci pour deux ballets abstraits et inspirés par la musique baroque, dont la douce folie s'accorde plutôt bien avec sa danse.
« More is more » affirme Jeroen Verbruggen. Une boutade sous forme de pléonasme ? Plutôt un credo qu’il incarne à chaque création. Chez la plupart de ses confrères, un « more » en ornements serait un « less » côté résultat artistique. Chez lui, au contraire, les bouchées doubles se traduisent par toujours plus d’appétit. Pour rebondir sur un autre dicton : « Travailler plus pour désirer plus ».
Après un somptueux Casse-Noisette en 2014, Jeroen Verbruggen revient au Grand Théâtre de Genève avec Ba/Rock : deux ballets sur des musiques de François Couperin, Domenico Scarlatti et Jean-Philippe Rameau.
Peter Pan à la barre du Ballet du Grand Théâtre. Dans la nuit de l’Opéra des Nations, calé dans un fauteuil, le chorégraphe Jeroen Verbruggen, 33 ans, épouse chaque mouvement des danseurs. Les cordes sont grisantes comme toujours chez Jean-Philippe Rameau. Sur la scène, garçons et filles forment un instant un essaim noir et or, puis se dispersent en couples étrangement liquides.
Après un Casse-Noisette ébouriffant et original qui a enthousiasmé un public nombreux à Genève et en Europe, Jeroen Verbruggen nous revient avec l’un des univers musicaux qu’il affectionne tout particulièrement : la musique baroque
En 2014, la chorégraphie de Casse-Noisette par Jeroen Verbruggen, présentée au Grand Théâtre de Genève, fut unanimement saluée. Le directeur Philippe Cohen a fait de nouveau confiance au jeune chorégraphe en lui passant commande d’une nouvelle création Ba/rock, représentée du 21 octobre au 1er novembre 2016.

MENTIONS LÉGALES

CRÉDITS : Jorge Canete

DATES DES TOURNÉES

X